Lecture en cours
MARS
           LE BAR      ABONNEMENT      CONNEXION

MARS

EN MARS, CIRCULER.
Quatre murs, des cartons. Voici le paysage dans lequel circulent les deux sœurs, l’une range, l’autre rêve, l’une remet en place, l’autre aspire à un autre part.
L’une déplace, l’autre fixe la porte qui l’invite au voyage.
Bavarder, bavasser, articuler, bafouiller, présenter, vendre, négocier, annoncer, dramatiser, alléger, discourir, informer, tant de petits paquets dans lesquels circulent les phrases pré-fabriquées. L’humain n’a plus qu’à choisir dans ce large supermarché, l’attribut, le COD, l’adjectif correspondant le mieux à son besoin.
Trois femmes au travers desquelles trois plumes d’auteurs circulent, trois femmes, les mots de deux hommes et d’une femme, trois femmes, trois auteurs.
Et la pluie.
La routine avale les jours depuis trente-six ans. Depuis trente-six ans, chaque jour, à la même heure, au même endroit, Reger circule dans le musée d’art ancien de Vienne et s’assoit sur le même banc. Contemple le même tableau. Profite de la même température de dix-huit degrés précisément identique de jour en jour. Puis, soudainement, il interfère sa routine d’un mystérieux rendez-vous.
Ce jour-là, il l’attend.

 

Adrien Grassard

Maîtres anciens – comédie
Ça ne rend pas sourd !
Trois femmes et la pluie
Arrête, je vois la parole qui circule dans tes yeux
Petite.
Vanille poubelle
Les mâcheurs de mots #6
Alice Anaëlle
Chansons pour Will
Entre les deux il y a Gênes
Poème confiné d’outre-mer
I am the cosmos
Les Coulisses de la Création – épisode 4
Les Coulisses de la Création – épisode 3
Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
1
Bonheur
13
C'est frais!
2
Excitation!
8
Tristesse
0
Have no product in the cart!
0