Venir aux Déchargeurs

LES DÉCHARGEURS
3, rue des Déchargeurs
75 001 Paris
01 42 36 00 02


NOUVEAU: la grande salle Vicky Messica est accessible aux personnes à mobilité réduite, des places adaptées sont disponibles sur réservation.
> informations et réservations au 01 42 36 00 02

Métro : Châtelet • sortie rue de Rivoli nos pairs

RER : Châtelet-les-Halles • sortie Porte Berger

Bus : Arrêt Rivoli Pont Neuf 21, 67, 69, 72, 74, 76, 81, 85 N11 et N24 – Arrêt Châtelet 38, 47, 58, 70, 75, 96

Vélib Stations n°1003 : 7, rue Saint Denis / n°1004 : 12, rue des Halles

Parkings Q – Park Rivoli Pont-neuf – 1, r Boucher
Parking Forum des halles – forum des halles
Parking Les Halles – Saint Eustache – 22 r des Halles

Horaires

Horaires

accueil / administration – 01 42 36 00 02
du lundi au vendredi de 10h à 18h

billetterie – 01 42 36 00 50
sur place : du lundi au dimanche de 18h30 à 21h30
par téléphone : du lundi au dimanche de 19h à 20h30
sur le site 24/7

Bar : du lundi au dimanche de 17h à 23h (à partir de septembre)

Un lieu culturel ouvert sur la ville, c’est aussi un espace qui puisse être un lieu de vie et de convivialité, une maison dont le cœur est la scène, rendue accessible parce que l’on peut aussi y débattre, y flâner, y prendre un verre, y consulter des documents.

Des travaux ont été mis en œuvre dans le but d’adapter le hall et son bar (ainsi que la salle Vicky Messica) à l’accueil des personnes en situation de handicap. On y gagne aussi en espace, ce qui permet d’y accueillir de nombreux événements à accompagner d’un verre : exposition, rencontre artistique, concert, lecture, bord plateau… Le bar est également un espace de convivialité propice à l’échange et au débat autour des sujets des pièces.

Vous y trouverez un accueil-billetterie, un bar bien sûr, un cocon chaleureux pour organiser des rencontres entre artistes et spectateurs, une petite librairie thématique où trouver livres, magazines et revues… Un hall où l’on peut s’y donner rendez-vous pour bavarder, découvrir une exposition, s’informer, écouter, participer.
C’est aussi, dans un autre temps, un lieu de travail, véritable foyer pour les artistes qui peuvent s’y retrouver en journée pour y écrire, faire des réunions, apprendre leurs textes, faire naître de belles rencontres artistiques dans le Foyer des Déchargeurs.