Lecture en cours
RENTREZ AUX DÉCHARGEURS !
           LE CAFÉ      LA CARTE      CONNEXION

RENTREZ AUX DÉCHARGEURS !

À partir du 18 septembre, enfin, Les Déchargeurs rouvrent leurs portes au public, et nous avons hâte ! L’accompagnement des jeunes artistes étant notre fer de lance, nous avons décidé de lancer cette nouvelle identité et saison avec la 5ème édition du festival Court mais pas vite, mais ce n’est pas tout !
Septembre sera un avant goût de notre programmation, c’est pourquoi durant deux semaines de nombreux artistes déjà habitués au lieu ou y passant pour la première fois feront (re)vivre le théâtre. Notre but ? Vous donner un avant-goût de notre ligne artistique en seulement deux semaines, avant que début octobre la programmation régulière ne prenne le pas ! Au programme : festival, concert, théâtre, rencontre artistique, exposition, poésie, conférence…
Adrien Grassard

Rendez-vous en septembre !
& cliquez sur les images pour en savoir plus sur chaque évènement

SAMEDI 18 / DIMANCHE 19 SEPTEMBRE

La 5ème édition du festival Court mais pas vite ouvre le bal pour ce week-end d’ouverture ! Pendant deux jours, découvrez les six projets que nous avons choisi parmi plus de 112 dossiers reçus, ils portent chacun des choix artistiques forts, des écritures singulières et seront à ne pas s’y tromper les artistes au coeur du paysage théâtral de demain.
FESTIVAL COURT MAIS PAS VITE – samedi 18 & dimanche 19 septembre
salle Vicky Messica

LUNDI 20 SEPTEMBRE
ET JUSQU’AU 29 SEPTEMBRE

Respectivement lauréats du prix du jury et du prix du public de la 3ème édition du festival Court mais pas vite en 2019, Simon Roth et Léna Bokobza-Brunet présentent la forme longue de leur première création pour notre plus grand bonheur et pour six dates. La mémoire et la transmission en face de la pulsion de violence au féminin pour deux spectacles prometteurs.
ARBORETUM – 20 au 29 septembre, lundi au mercredi – 19h – salle Vicky Messica
LE GOÛT DU SANG DANS LA BOUCHE – 20 au 29 septembre, lundi au mercredi – 21h – salle Vicky Messica

JEUDI 23 SEPTEMBRE

©AzTimmy

Le jeudi 23 septembre, on présentera en Salle Vicky Messica La Force du coquelicot, la pièce de Lydia Cherton lauréate en 2021 du Grand Prix du Théâtre. Soutenue par la librairie théâtrale avec qui nous sommes partenaire, c’était pour nous une aubaine de faire découvrir, seulement le temps d’un soir, une pièce qui s’intéresse d’aussi près aux mots, à la poésie, à la vie.
LA FORCE DU COQUELICOT – jeudi 23 septembre – 19h – salle Vicky Messica

À 21h, Étienne Détré enchaîne la programmation, et offre en Bohème l’occasion d’un voyage cosmique, aussi intime que onirique, aussi musical que poétique. C’est l’occasion de rendre à la salle La Bohême toute sa valeur, de redécouvrir cette salle voutée en pierre qui fait son charme, et ses sonorités si particulières qui nous ont tant manquées. Et de découvrir ce chanteur que vous pourrez retrouver pour une série de 7 concerts en décembre.
ÉTIENNE DÉTRÉ – jeudi 23 septembre – 21h – salle La Bohème


VENDREDI 24 SEPTEMBRE

Le vendredi 24 septembre, à 19H, la troupe Les Joues Rouges ouvre le bal, dans la nouvelle Agora des Déchargeurs, pour une version inédite, un medley de poésie et de musique autour du spectacle L’écume des jours de Boris Vian, avec lequel la Cie des Joues Rouges entretient depuis plusieurs années une familiarité intime.
V COMME VIAN – vendredi 24 septembre – 19h – Agora


SAMEDI 25 SEPTEMBRE

Place au samedi. Place, à la poésie. Noircir. Le podcast d’Adrien Grassard passe de la toile au rideau, et propose d’offrir pour un soir au public de la Salle Vicky Messica un récital poétique et musical, grâce à l’accompagnement au piano de Loue. Musicienne, poète, deux arts pour une même fin : noyer la salle dans une marée noirâtre de mots, et de phrases inutiles. Bienvenue dans l’univers intime du langage, de la poésie.
NOIRCIR – samedi 25 septembre – 19h – salle Vicky Messica

Comme un murmure, un avant goût de novembre. Justine Chasles proposera un avant-goût de son spectacle La Cabane aux merveilles, programmé en novembre prochain. Accompagnée à la guitare par Nicolas Porcher, elle présentera l’univers intime et poétique de sa création, entre chansons et textes originaux.
LA CABANE AUX MERVEILLES – samedi 25 décembre – 20h – Agora


22H50. Le bal se clôt, l’ambiance se tamise. Le Bordel de la poésie s’installe et transforme le théâtre en un lieu hors du temps, fantasmagorique, poétique. Dans l’intimité d’un tête à tête sont récités des poèmes au creux de l’oreille, par des artistes, par de vibrants poètes et d’enivrantes poétesses… Le tout rythmé par des performances publiques flamboyantes, par des lectures de cartomancie saisissantes, par des verres d’alcool et des secrets d’alcôve… C’est le cabaret de tous les imaginaires, l’anti-réel qui sonne à la porte des Déchargeurs pour la première inauguration d’une série de trois dates exceptionnelles.
LE BORDEL DE LA POÉSIE – samedi 25 septembre – 22h50 – Agora, La Bohème, Le Ventre


DIMANCHE 26 SEPTEMBRE

Le dimanche 26 septembre à 15h, l’Agora des Déchargeurs ouvre à nouveau ses portes pour une après-midi musicale orchestrée par la Cie des Chiens Andalous.

Gaston Miron

Poète militant, Gaston Miron est aussi un poète de l’intime, qui n’a cessé d’écrire sur l’existentielle beauté. Dans ses pas, un acteur et un musicien nous font entrer en poésie comme on entre dans un rêve. Piano et voix, voici les seuls bagages de ce voyage intime et flamboyant sur les chemins de la poésie. Un tabouret, un clavier…

Cie des Chiens andalous

LA MARCHE À L’AMOUR – dimanche 26 septembre – 15h – Agora


Intermède essentiel entre deux spectacles, venez rencontrer la Fédération des pirates du spectacle vivant. Elle réunit des artistes immergé·e·s, souvent même pas émergeant·e·s, qui refusent les logiques concurrentielles et clientélistes qui régissent les institutions publiques du monde du spectacle.
FÉDÉRATION DES PIRATES DU SPECTACLE VIVANT – dimanche 26 septembre – 17h – Agora


Laissez vous ensuite porter jusqu’à la salle Vicky Messica pour plonger au coeur de l’histoire universelle d’une révolution. 2019. L’Iran s’insurge au féminin. Agir dans l’ombre ? Pas exactement le style du groupe activiste #Dansern’estpasuncrime qui capte la lumière de tous les projecteurs pour réécrire le monde selon leurs réelles identités.
#DANSERN’ESTPASUNCRIME – dimanche 26 septembre – 20h – salle Vicky Messica

JEUDI 30 SEPTEMBRE

Nous terminons cette traversée par Contes d’amis, spectacle tout particulier pour nous puisque présent à la toute première édition de Court mais pas vite en 2017 et de retour pour une date exceptionnelle après une belle vie depuis ! Ne manquez pas cette parenthèse poétique, si lumineuse.
CONTES D’AMIS – jeudi 30 septembre – 21h – salle Vicky Messica

Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
0
Bonheur
0
C'est frais!
0
Excitation!
0
Tristesse
0