La Presse

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Saison Saison 18/19
L'Avalée des avalés
La prose puissante de l'écrivain québécois Réjean Ducharme. Un très beau texte porté par de formidables comédiens.
Piano Paradiso
De joyeuses élucubrations musicales. Cet autodidacte espiègle nous entraîne, entre digressions et calembours dans les coulisse de la musique. Nous embarque avec lui pour un spectacle des plus divertissants. / Froggy's delight
K surprise
Retrouvez l'entretien de Sarah Peb' sur le site du Figaro Madame
Un mélange subtil d'humour, d'émotion, d'audace et du talent qui font rire avec sensibilité. Elle est lumineuse et magique. Une petite merveille.
Très vive, très alerte, tout ceci est très rythmé, très enlevé ! Nous rions beaucoup. Ce spectacle est vraiment très touchant.
Un spectacle ludique est un concentré de bonne humeur. Un joli témoignage, sincère et émouvant.
Une bonne dose d’autodérision avec humour et authenticité. Des répliques percutantes et hilarantes.
Le texte écrit avec beaucoup de sensibilité. Un jeu d'artiste, tout en finesse et en retenue, touchant et plein d'humanité.
On passe du rire aux larmes, et on ressort gonflée de colère et d'espoir. Un peu plus vivante qu'avant.
L'homme inouï
Une musique et une voix magnifiques, qui portent un vécu riche. La sensation est envoûtante.
Envoûtant et onirique. Un parcours de rêveries et de réflexions, baigné d’utopie. Simple, poétique, imagé.
A 90 degrés
Clouée au sol
Un monologue haletant et incisif porté par une comédienne habitée / Just Focus
Un jeu d'une belle intensité qui porte le regard loin et l'imagination aussi. Une performance mise en scène par Gilles David qui fait résonner le travail de Pauline Bayle sur et derrière le plateau / Mouvement.net
Coup de cœur de Vincent Josse pour l'émission Le Masque et la Plume
La comédienne Pauline Bayle, absolument convaincante dans ce texte d'une rare densité. Une performance d'actrice / Causette
Pauline Bayle a une réelle puissance de jeu. Bravo ! Le texte est beau et très rythmique. / Atlantico
Clouée au sol, la pièce de George Brant, parfaitement mise en scène par Gilles David. On connaissait Pauline Bayle bonne metteuse en scène. On la découvre comédienne géniale dans un rôle à la physicalité intense. A voir absolument
Un monologue fascinant porté par l'interprétation au cordeau de Pauline Bayle. Comédienne aussi talentueuse que courageuse. C'est un Stradivarius. Une performance à voir absolument!
Clouée au sol, une magnifique violence douloureuse. Pauline Bayle éclatante dans cet intelligent brûlot lancé contre la guerre moderne.
Saison 2017/2018
Croustilleux La Fontaine
La gaudriole est joyeuse. Sans une seconde de mauvais goût. Prouvant que l'on peut bien rire de beaucoup de choses en bonne compagnie.
Une série d'histoires grivoises inspiré de Boccace. Jean-François Novelli s'en empare ici avec brio pour en ressusciter le second degré cocasse. Accompagné d'un pianiste, le ténor mêle chanson, art lyrique baroque et clown, afin de camper une galerie de personnages à la théâtralité hilarante.
Le compositeur fait preuve d'un éclectisme rare et le ténor à la voix parfaite et à l'humour pince-sans-rire n'abuse jamais de la perruque bouclée. Ce spectacle qui n'a pour dessein que de rendre un hommage sympathique au génial papa du "Lièvre et la tortue".
Une série de portraits jubilatoires, des situations burlesques de derrière les murs du couvent, mises en scène par Juliette, avec une imagination débordante. Irrésistible.
Malicieusement mis en scène par Juliette. Des textes délicieusement licencieux. Un plaisir dont vous seriez bien coupables de vous priver...
Juste la fin du monde
La mise en scène est d’une simplicité tout en efficacité, laissant la part belle au jeu des acteurs. Beaucoup d’émotion.
Céline, derniers entretiens
Un jeu puissant de comédien dont la prestance et la ressemblance avec l'écrivain troublantes. Il excelle dans une mise en scène incarnée.
Une interprétation éblouissante, géniale, habitée, complexe et inspirée. Le comédien est magnifique. On est choqué, horripilé, remué, amusé, fasciné… Un spectacle rare.
Still Life
Ce n'est pas une pièce facile mais nécessaire !
Une pièce qui vous prend aux tripes. Magnifiquement interprété par trois beaux comédiens qui nous livrent un superbe travail de troupe, ce texte nous émeut et nous poursuit longtemps après la représentation.
Un texte fort, sans fioriture, brutal. C’est une pièce d’actualité, bouleversante, interprétée par trois jeunes acteurs talentueux.
Une image glacée, maîtrisée de bout en bout, avec un peu d’humour pour la sécurité mentale des spectateurs. Les comédiens sont impeccables et glaçants.
La pièce est une spirale infernale. Un serpent qui se mord la queue. Une prise de conscience sur la guerre qu’on ne peut vivre qu’au théâtre.
Une écriture brute et brutale. Les trois acteurs incarnent avec une perverse fraîcheur cet état de guerre devenu permanent. Mention surtout aux filles, étonnantes.
Une direction d’acteurs impeccable, beaucoup d’émotions. Une oeuvre intéressante et bouleversante.
Providence
C’est une pièce sèche, aux dialogues violents, parfois crus. La pièce interpelle, dérange, les deux formidables interprètes fascinent.
Le talent des deux comédiens et l'habileté du metteur en scène font merveille. La salle captivée par la puissance du texte fait preuve d'une rare écoute, bien méritée.
Un acteur éblouissant, épatant. Remarquable.
Des comédiens impeccables et glaçants. Marie-Christine Letort et Xavier Gallais sont brillants dans ces deux rôles. C’est formidablement violent.
Une écriture brute et brutale. Des acteurs au faîte de leur art savamment mis en inquiétudes, angoisses et doutes par Pierre Laville.
Les choix de mise en scène sont percutants, très réussis. Les comédiens nous offrent un jeu très juste, moderne.
Un duo de comédiens exceptionnels, des dialogues souvent crus, et comme toujours avec LaBute un final auquel on ne s’attend pas.
Marie-Christine Letort se saisit de son rôle avec l’exigence d’une intensité profonde et retenue.