Lecture en cours
RENTREZ AUX DÉCHARGEURS
           LE BAR      ABONNEMENT      MON COMPTE

RENTREZ AUX DÉCHARGEURS

C’EST LA RENTRÉE AUSSI CONNUE SOUS LE NOM DE
RENTREZ AUX DÉCHARGEURS !

On inaugure cette nouvelle saison avec la 7ème édition du festival Court mais pas vite qui aura lieu les 10 et 11 septembre. Retrouvez les six projets sélectionnées dûment sélectionnées par notre équipe juste ici.

On enchaîne avec nos grands succès de la saison 22/23  avec deux dates exceptionnelles pour chacun d’entre eux en commençant par BARZOÏ : au détour d’une situation en apparence simple et potache (le décès du chien de la famille), cette excellente écriture de Gabriella Rault et Aurélien Fontaine aborde pourtant des thèmes difficiles avec un humour irrésistible (qui n’est pas sans rappeler les Jaoui / Bacri d’Un air de famille) en nous faisant pénétrer dans l’intimité de cette famille pleine de non-dits.
Vous pourrez également découvrir ou re-découvrir le touchant et beau seule-en-scène de la très prometteuse Lili Poli, avec LIGNEE DE FEMMES, le récit et l’enquête d’une jeune femme qui cherche sa place dans le monde en se tournant vers son passé.
On accueil de nouveau et avec joie deux seules-en-scène, confessionnal intime, très complémentaires qui explorent, avec humour et tendresse, la question de l’héritage familial, de l’identité et du devoir de mémoire avec TOMBER DANS LES ARBRES et CHAWA PIÈCE DE MA MÉMOIRE.
On poursuit avec le voyage immersif que nous offre PLUIE FINE du jeune auteur et metteur en scène Fabio Riche. Ils nous plongent dans un conte initiatique et fantastique à travers l’itinéraire d’un amour fraternel entre un frère et une sœur aux portes de l’au-delà.
Le Collectif Bajour revient avec JE VOUDRAIS PARLER DE DURAS, seul-en-scène qui nous fait entrer dans l’intimité de Yann Andréa, compagnon de Marguerite Duras dans les années 80. De cette histoire d’amour à la fois invivable et extraordinaire, Julien Derivaz et Katell Daunis mettent en place un moment suspendu pour dresser le portrait de ce jeune homme fascinant avec une grande délicatesse.
Enfin, on termine en beauté ces succès 22/23 avec le concert narratif illustré qu’est PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS, ET D’ÉLÉPHANT.

COUP DE COEUR DES DÉCHARGEURS AU FESTIVAL TRAIT D’UNION 2023
FEMME DANS LA FORÊT,
 incarné par cinq comédiennes qui portent la voix diffractée d’une femme submergée par son quotidien. Le monde devient hostile et partout se répand une horde de femmes. Elle n’a plus d’alternative : elle fuit jusque dans la forêt.

LE PRIX DU JURY ET LE PRIX DU PUBLIC DE LA 6ÈME ÉDITION DE COURT MAIS PAS VITE

Après un an d’accompagnement et de travail pour le Collectif Corpuscule venez découvrir Méduses, prix du jury 2022, un seule-en-scène intime et politique, racontant avec délicatesse le parcours d’une adolescente au sein d’une thérapie de groupe pour victimes de violences sexuelles.
Sans oublier LA BERGÈRE ET LE RAMONEUR, lauréat du prix du public du festival Court mais pas vite 2022. Plongez dans un Royaume fort lointain, où un Roi décide de tuer l’ennui en épousant une Bergère. Mais la jeune fille a soif de liberté, et le peuple oublié ne veut plus se taire …

SALLE VICKY MESSICA
FEMME DANS LA FORÊT
LA BERGÈRE ET LE RAMONEUR
JE VOUDRAIS PARLER DE DURAS
TOMBER DANS LES ARBRES
CHAWA, PIÈCE DE MA MÉMOIRE
LIGNÉE DE FEMME
BARZOÏ
PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS ET D’ÉLÉPHANTS
PLUIE FINE

Dans notre salle la Bohème, LE MARDI À MONOPRIX nous plonge dans le quotidien de Marie-Pierre, qui chaque mardi, se rend chez son père veuf depuis peu. Elle l’accompagne aussi chez Monoprix pour faire ses courses. Cela pouffe … Avant, il y a de ça du temps, Marie-Pierre, son nom c’était Jean-Pierre.
Le fameux roman d’Annie Ernaux, LA PLACE est mis en scène par Michèle Harfaut qui peuple le plateau de sons, d’images, de musiques.
LES MIROIRS décrit, en scénettes, chansons et chorégraphies, la relation amère et imprévisible liant une adolescente à son propre corps au sein d’une société valorisant essentiellement la minceur.
Toujours dans cette veine poétique, on vous propose de découvrir LE TESTAMENT DE VANDA de Jean-Pierre Siméon, où Vanda, forcée de fuir son pays ravagé par la guerre et la barbarie humaine, se retrouve en France, dans un centre de rétention. C’est ici qu’elle donne à entendre son histoire à son bébé, Belette.
Enfin, inspiré d’un fait divers, ALBERTINE CARBON raconte l’histoire d’une aide-soignante de 26 ans qui travaille dans l’EHPAD Les Sources au Pian Médoc.

SALLE LA BOHÈME
LE TESTAMENT DE VANDA
ALBERTINE CARBON
GORLOGE ET LE DIEU DU BONHEUR
LA PLACE
LE MARDI À MONOPRIX
LES MIROIRS
Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
4
Bonheur
19
C'est frais!
3
Excitation!
10
Tristesse
0
Votre panier est vide.
0