Lecture en cours
NOUS SOUTENIR !
           LE BAR      ABONNEMENT      MON COMPTE

NOUS SOUTENIR !

PÉTITION LANCÉE PAR LES COMPAGNIES PROGRAMMÉES LE 1ER AOÛT ET ACTUALISÉE LE 6 SEPTEMBRE

Hier, 5 septembre, la liquidation judiciaire du théâtre des Déchargeurs a été prononcée par le tribunal de commerce de Paris. Cette nouvelle est un coup de massue pour l’équipe de salarié.es du théâtre, et pour nous, les compagnies qui devions y jouer dans les semaines à venir.

Depuis l’annonce de la cessation d’activité, et en dépit du mépris et de la légèreté avec lesquels Adrien Grassard, directeur, a traité ses employé.es et les compagnies théâtrales, l’équipe du théâtre se démène pour que les spectacles déprogrammés puissent être accueillis dans d’autres lieux. Grâce à leur travail et à la mobilisation, la plupart des spectacles devraient pouvoir bénéficier de quelques dates dans des lieux parisiens ou de proche banlieue. Nous, compagnies, sommes très reconnaissantes à Rémi Prin, Emmanuelle Jauffret et toute l’équipe des efforts remarquables mis en place pour que notre travail puisse être valorisé malgré tout, alors même que leur propre situation est si incertaine.

A l’heure actuelle, notre inquiétude se porte majoritairement sur l’avenir de l’équipe des Déchargeurs, et plus largement sur l’avenir du projet des Déchargeurs : ce projet ambitieux, faisant la part belle à l’émergence et aux écritures contemporaines, et reposant sur un principe financier ne mettant pas les compagnies en difficulté, faisait de ce lieu un espace unique dans le paysage théâtral parisien. Bien sûr, les compagnies ont énormément à perdre à sa disparition mais pour le public aussi, cette fermeture représente un immense « manque à gagner » ou « manque à penser ». La programmation des Déchargeurs offrait en effet une alternative entre les spectacles des grands théâtres subventionnés, et l’offre plus « divertissante » des théâtres privés. Dans cet espace étaient proposés des spectacles engagés, et proposant un regard décalé sur le monde, en expérimentant des formes d’écritures nouvelles et en laissant la place à une multitude de possibilités de pensée. En ce sens, le projet des Déchargeurs, lieu de culture privé, nous semble bel et bien relever d’une mission de service public culturel.

Nous, compagnies, attachées aux valeurs défendues par l’équipe du théâtre des Déchargeurs, souhaitons voir ces valeurs perdurer. Nous demandons aux pouvoirs publics, à la Mairie de Paris, au Ministère de la Culture, de tout faire pour sauvegarder le lieu et ses spécificités, voire même, au-delà du lieu, de permettre à l’équipe de continuer son travail dans un autre espace.

Voir aussi


Plus largement, nous souhaitons que le Ministère de la Culture se penche sur la situation des compagnies immergées et émergentes et favorise les lieux indépendants qui les programment en créant des subventions adaptées.

Suivez nos actualités, le mouvement « Les Déchargeurs hors les murs » et toutes les reprogrammations de spectacle sur nos comptes facebook @remi.prin et emmanuellejauffret et sur la page d’accueil de notre site (avec l’indéfectible soutien de Daniel) jusqu’à que nous le puissions.

Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
4
Bonheur
20
C'est frais!
3
Excitation!
10
Tristesse
0
Votre panier est vide.
0