LE BAR      ABONNEMENT      CONNEXION

Exposition photo « Les Clowns » d’Yves Brumaire

« Les Clowns », création collective du Théâtre du Soleil, mise en scène d’Ariane Mnouchkine (1968)

L’envers du décor photographié par Yves Brumaire 

 

• Vernissage le samedi 8 octobre à partir de 15h, en accès libre et gratuit •
• Exposition du 8 octobre au 27 novembre 2022 •

 

 

Né en Tunisie en 1941 de parents expatriés, Yves Brumaire aura toujours eu le goût pour le voyage… ou la fuite…
Il parcourt et vit dans de nombreux pays. Passionné de cinéma, sa jeunesse parisienne est bercée par les dialogues des films de Godard. En 1968, il suit la troupe du Théâtre du Soleil dirigée par Ariane Mnouchkine – après avoir quitté le Cirque de Montmartre, le Théâtre du Soleil s’associe avec le Théâtre de la Commune et choisit d’y créer le spectacle «Clowns», qu’Yves Brumaire va photographier. Ces œuvres n’auront jusqu’ici été présentées qu’à l’annonce du spectacle, et à l’occasion d’une seule autre timide exposition, en Afrique du Sud quelques quinze ans plus tard…

Yves Brumaire disparaît en 2001, à 60 ans, sans jamais avoir osé franchir le cap de l’exposition de son vivant. Aux Clowns succèderont de nombreux portraits. Puis des oeuvres de commande journalistique (paysages de tous les pays qu’il a traversés) jusqu’à ses clichés de déserts qui seront sa toute dernière série. Il laisse derrière lui une œuvre riche, mais mystérieuse et demeurée jusque-là cachée (il détruira lui-même un grand nombre de ses négatifs avant de disparaitre.)

Seize ans après sa mort, sa seconde femme fait parvenir à la fille cadette de Yves Brumaire plus de 6 kg de négatifs inédits et des écrits. Passionnée par l’histoire de son père, sa fille découvre alors des milliers de clichés témoignant d’un talent évident tout autant qu’ignoré et inavoué.
Galeriste à Paris, sa fille (Valériane Mondot) continue depuis à présenter en expositions, l’étendue du talent de son père.

 

Crédit, Yves Brumaire, 1968

 
LES CLOWNS 1969
Création collective du Théâtre du Soleil, en collaboration avec le Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, mise en scène d’Ariane Mnouchkine, musique de Teddy Lasry, décor de Roberto Moscoso, costumes de Christiane Candries. Création le 25 avril 1969 au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers. Reprise à l’Élysée Montmartre le 26 janvier 1970. 40 000 spectateurs.

L’exposition reçoit le soutien et l’autorisation du Théâtre du soleil.
Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
0
Bonheur
0
C'est frais!
0
Excitation!
0
Tristesse
0