LE BAR      ABONNEMENT      CONNEXION

Et pourtant, j’ai besoin d’amour – Des hommes ont écrit à Menie Grégoire

Confessions intimes – Salle Vicky Messica – jours de représentation: Jeudi, Vendredi, Samedi

Du 02/03/2023 au 25/03/2023 à 21H00

Durée : 1h25

Un spectacle sur l'intimité des hommes en période d'émancipation féminine.

Sélectionnez vos dates :

Quelques mots qui vont peut-être vous étonner…

SYNOPSIS

La masculinité va souvent de pair avec la rétention d’affection, une résistance face aux conversations profondes et intimes. Ce spectacle veut faire entendre des paroles d’hommes et requestionner leur place dans notre société. Parfois la souffrance vécue par certains hommes peut servir de catalyseur pour attirer l’attention sur la nécessité de changement. De là est née l’idée d’aller chercher les lettres d’hommes envoyées à Menie Grégoire, animatrice de radio sur RTL entre 1967 et 1981. Ils vont parler de leur solitude, d’amour blessé et de sexualité.

« La virilité traditionnelle est une entreprise aussi mutilatrice que l’assignation à la féminité » Virginie Despentes

À partir de 14 ans 

MENIE GRÉGOIRE
De 1967 à 1981 Menie Grégoire anime sur RTL une émission de radio ; ils sont plus de 3 millions d’auditeurs, et surtout d’auditrices, à allumer vers 14h leurs transistors pour écouter « Allo Menie ». Des personnes de toutes  catégories sociales vont parler de leur quotidien mais aussi de leur problème de cœur et de sexualité. De 1967 à 1973, Menie Grégoire va recevoir plus de 100 000 lettres, parmi lesquelles 10 000 ont été écrites par des hommes. Et c’est à ces lettres d’hommes que je me suis intéressé.

Distribution

Conception et mise en scène Etienne Coquereau
Création lumières Léo Lequesne
Scénographie Sarah Garbarg
Création sonore Nicolas Roth

Jeu Florent Houdu, Sophie-Anne Lecesne, Adrien Michaux
avec la voix de Monique Lecarpentier

Crédit / photos Franck Harscouët

 

La presse en parle

Articles en relations

AU PROGRAMME

Traverser ces caves où résonnent les larges mots des auteurs, où s’amusent les caricatures, dans ce petit espace, où s’ouvre avec grandeur le Théâtre.

Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
0
Bonheur
0
C'est frais!
0
Excitation!
0
Tristesse
0
Votre panier est vide.
0