LE BAR      ABONNEMENT      CONNEXION

Festival Henri Langlois

ciné-club – – jours de représentation: Dimanche

Du 19/06/2022 au 19/06/2022 à 11H00

Durée : 5h

Édition #2 Dévorer

Le cinéma, c’est la lumière dans le noir. Henri Langlois

SYNOPSIS

Reprenant le principe de « ciné-club » cher à Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque Française, le Festival veut s’inscrire dans la continuité de ses séances de projection. Il s’agit de créer un espace de découvertes et d’échanges, en mettant en place un rendez-vous régulier qui mêle différents publics. Trois journées de projections seront organisées en 2022 au théâtre Les Déchargeurs. Articulées à chaque édition autour d’une thématique nouvelle, chacune de ces journées associera film de patrimoine et sélection de courts métrages contemporains.

Edition #2 – dimanche 19 juin 2022 – Dévorer
11h projection du film de patrimoine
14h30 session de courts métrages sélectionnés

A la frontière entre l’appétit sain et la gloutonnerie délirante, DEVORER est le thème de cette deuxième édition.
Dévorer : manger entièrement, goulûment, avec voracité, en déchiquetant.
Une passion dévorante, des amoures dévorantes.
Utiliser, consommer, prendre en très grande quantité ; ronger, mordre, piquer abondamment jusqu’à détruire.
Dévorer du regard, des yeux, dévorer de baisers, dévorer un roman, dévorer la distance…

Edition #2 – 19 juin 2022 – Dévorer
11h projection du film de patrimoine : Tampopo de Jūzō Itami (115′)
14h30 session de courts métrages sélectionnés
Aucun Signal de Adrien Genoudet
Berlin Feuer de Pedro Maia
Été maison hantée de Théo Hoch
Les ogresses de Zoé Ladet
Nuisibles de Juliette Laboria
Pyrale de Roxanne Gaucherand
Soft animals de Renee Zhan
The Raw and the cooked de Lisa Marie Malloy et Dennis Zhou

Edition #1 – 20 mars 2022 – Déambuler
11h projection du film de patrimoine : Alice dans les villes, Wim Wenders (110’)
14h session de courts métrages sélectionnés (100’ environ)

À PROPOS DU FESTIVAL HENRI LANGLOIS
Il s’agit de créer du dialogue, entre les époques, entre les films mais aussi entre cinéastes et cinéphiles, sans nécessairement verser dans le débat universitaire : montrer la diversité des moyens d’expression artistique autour d’une même thématique, mettre en regard sans jugement ni hiérarchisation. En ce sens, les critères sont volontairement larges pour permettre d’embrasser cette pluralité, et les œuvres sélectionnées ne font pas l’objet d’une remise de prix en fin de séance. Ces projections ont pour but de favoriser les rencontres émotionnelles ou intellectuelles, mais aussi professionnelles, avec la constitution à venir d’un “Annuaire du FHL“. Les courts-métrages seront sélectionnés sur la base d’un appel à projet.

Distribution

La presse en parle

Articles en relations

Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
0
Bonheur
4
C'est frais!
0
Excitation!
2
Tristesse
1
Have no product in the cart!
0