LE BAR      ABONNEMENT      CONNEXION

BLEU REINE – La Saison fantôme

Folk, Rock indé – – jours de représentation: Jeudi, Vendredi

Du 03/02/2022 au 25/02/2022 à 21H15

Durée : 1h10

" Une artiste magnétique " (FRENCH MAGAZINE)

On voit mieux la lumière quand tout n’est pas lumière.

SYNOPSIS

BLEU REINE, accompagnée de ses trois musiciens, interprète pour la première fois les titres de son prochain album intitulé La Saison Fantôme – à paraître en 2022. Entre ombres errantes et lumières scintillantes, ces 11 nouveaux morceaux adressent un clin d’oeil aux versions de nous mêmes qui ont quitté dignement le navire pour aller hanter d’autres royaumes.

Pour faire honneur à cette jauge inédite et intimiste de 19 chaises, le groupe jouera lui aussi assis, dans une configuration mêlant instruments électriques et acoustiques.

BLEU REINE est un projet solo augmenté à 8 mains sur scène, fondé en 2018 par la guitariste et chanteuse Léa Lotz. Elle écrit sur le rêve, la violence, le désir, la mort, piliers d’une musique à deux visages – forgée par les contes et légendes autant que par la rugosité mélancolique d’un certain mal du siècle. En 2019 elle publie son premier EP Elémentaire au format vinyle et digital chez Sanit Mils Records. En 2020, elle met en ligne les trois premiers volumes du projet Sang d’encre, expérience d’écriture automatique qui la rapproche plus que jamais de ses parents spirituels que sont 16 Horsepower, PJ Harvey, Dominique A.

« La Saison Fantôme » n’est pas une mince affaire : c’est à la fois mon cadavre dans le placard, ma friandise dans le tiroir du bureau, ma boule de cristal qui a beaucoup cristallisé, mon journal de bord qui a beaucoup débordé ; c’est cette foule qui milite bruyamment chaque jour en moi pour l’abolition de la peine de coeur ; c’est cette grotte , cette cascade étincelante enfouie en forêt qu’aucune carte ne m’avait jamais indiquée. C’est le manifeste de la fille qui murmurait à l’oreille des chevaliers. C’est un atlas de tous les paysages qui comptent. C’est sans doute l’idée que chacun s’en fera, un cadre plutôt qu’un tableau. Une boîte pour ranger ces mondes imaginaires qui s’enroulent autour de nous. C’est l’humain que je suis aujourd’hui qui parle pour l’humain que j’étais hier, comme l’avocat d’un diable endormi.

Tous les faiseurs de musique et tous les assembleurs de mots le diront sûrement, quand nous cessons d’être l’unique destinataire de notre oeuvre, une détonation de trac retentit en nous et fait trembler nos charpentes fragiles comme un séisme. Rien n’égale ce frisson, sinon la tentative obstinée d’en restituer l’intensité chaque fois que l’on monte sur scène pour jouer un concert.

Distribution

Texte, chant Léa Lotz / Bleu Reine
Musiciens Clément Arnould, Théo Migeon, Léonard Livert

 

Crédit photo affiche Clément Arnould
Crédit photos Cédric Oberlin (groupe), Yoann Gueperoux

La presse en parle

Articles en relations

Vous avez aimé ? Partagez avec nous votre émotion
À voir
0
Bonheur
7
C'est frais!
1
Excitation!
2
Tristesse
0
Have no product in the cart!
0