L'Atlas des cités perdues

Aude de Tocqueville

Passionnée par le patrimoine et l'histoire, Aude de Tocqueville est l'auteure de nombreux ouvrages sur Paris et les richesses du patrimoine français

Présentation

L'Atlas des cités perdues d' Aude de Tocqueville
Date(s) :
Samedi
à 17h30
Durée : 1h

L'Atlas des cités perdues relate les destins inattendus et pourtant bien réels de plus de quarante cités aujourd'hui disparues.

De la courte et délirante aventure de Sanzhi à Taïwan, à la splendide cité suméérienne de Mari perdue au coeur de la Syrie, sans oublier Prypiat en Ukraine, désertée du jour au lendemain après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; chacune de ces villes abandonnées dévoile ses mystères. Folie des hommes, catastrophe naturelle, événement historique, déclin économique ... quelles que soient leurs causes, ces disparitions nous interrogent, nous fascinent et hantent nos mémoires.
Présentation par Jean-Michel Djian, journaliste & producteur à France Culture

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

Distribution

publié aux éditions

Les Déchargeurs / Les Amis des Déchargeurs

avec la participation des Editions‎ Arthaud

Avec le soutien de :

Multimédia

 
00:00

Notes & extraits

Aude de Tocqueville est l’auteur de nombreux ouvrages autour de thèmes historiques ou artistiques, aux éditions Larousse, Hachette, de La Martinière, Arthaud, etc. Elle a dirigé la collection « Au cœur des villages de France » aux éditions Atlas et écrit plusieurs livres sur le même sujet (Hier, nos villages ; Merveilleux villages de France ; Les plus beaux villages de France ; Villages sur les routes de Compostelle…).
Dans le domaine historique, cette fervente Parisienne a écrit une histoire de la famille française durant les Trente Glorieuses (Il était une fois la famille : 1945-1975) et plusieurs ouvrages sur Paris (Paris, Citadelles, Mazenod ; Paris en lumières, Hermé ; Paris : 1945-1975 et Cent Monuments pour raconter l’histoire de Paris, Aubanel ; Ca, c’est Paris, de La Martinière, 2014). Son Histoire de l’adultère (éd. de La Martinière) a reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2000.

Depuis 2010, exploitant les archives d’un peintre et photographe orientaliste, Georges Gasté, elle se consacre à faire redécouvrir cet artiste à travers une biographie (Georges Gasté, traquer le soleil dans l’ombre, Arthaud, 2013), un film-documentaire, ainsi que de nombreuses expositions en France et à l’étranger (en 2014 : Alger, New Delhi, Bengalore, etc ; musée Mandet de Riom).

Son dernier ouvrage, Atlas des cités perdues (Arthaud, 2014) est le livre illustré le mieux vendu du groupe Flammarion de cette fin d’année 2014.