Deux garçons, la mer

at swim two boys

- Etes-vous en train de me dire que vous êtes un innommable du genre d'Oscar Wilde ?
- Si vous voulez dire que je suis irlandais, la réponse est oui.

Présentation

Deux garçons, la mer de Jamie O’Neill
Date(s) : du 15 sep 2015 au 10 oct 2015
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
à 21h30
Durée : 1h35

Du mardi au samedi à 21h30
Relâches exceptionnelles les 6 et 7 octobre 2015

Jim, timide et réservé et Doyler, rebelle et indépendant, se lancent le défi de rejoindre un îlot en pleine mer l’année suivante afin d’y planter le drapeau de leur liberté. Comme leur nation, ils se révèlent peu à peu à eux-mêmes. Des personnages hauts en couleur accompagnent cette quête identitaire, qu’elle soit sexuelle ou politique... Au loin, grondent les prémices d’une révolution... et plane l’ombre d’Oscar Wilde.

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

La presse en parle

C’est par un travail minutieux de sélection des dialogues que l’adaptation de Christophe Garro a réussi à faire prendre vie aux personnages et reste fidèle au texte de l’écrivain irlandais / Revue Infusion

Christophe Garro choisit de faire une adaptation sobre, laissant la part belle aux corps, aux mots et donc aux comédiens / Froggy's Delight

Distribution

Multimédia

 
00:00
Dossier de presse
Dossier de presse

Notes & extraits

UNE RENCONTREEXCEPTIONNELLE

Dublin, week-end de Pâques 2014.

Ce week-end je l’avais choisi pour revenir dans la ville où j’avais vécu un an auparavant des moments merveilleux avec mon ex boyfriend, et j’y ai embarqué toute la troupe. La Pâque correspond au final du roman, à la fin de ma liaison et chose rêvée et inattendue, j’ai rencontré Jamie O’Neill qui m’avait donné rendez-vous dans un pub. Nous avons échangé sur nos vies, et l’implication de nos sentiments dans notre création artistique. Jamie m’a parlé de lui, de la genèse d’un roman qui s’était imposé à lui, comme l’adaptation s’était imposée à moi en le lisant. Points communs. Nous avons parlé intimement de nos amours, qui nous ont poussés à écrire ; ce roman pour lui, cette adaptation pour moi. Il m’a fait part de son incapacité à se remettre à l’écriture aujourd’hui, brisé par cet amour qu’il a perdu. Toute son humanité se trouve dans son écriture, riche et généreuse envers ses personnages, et inconsciemment dans l’envie de donner au lecteur, comme on donne en amour, sans compter.

Christophe Garro

EXTRAITS

Scrotes croyait à notre existence. A la sienne, à la mienne, à celle de nos semblables. Sa question était existons-nous vraiment ? Le monde dit que nous n’existons pas, que seuls nos actes, nos habitudes sont réels, ce qu’ils appellent nos crimes et nos péchés.

N’as-tu pas regardé le monde ce matin en l’imaginant comme ce garçon le voyait ? Et n’as-tu pas vu dans la brume, la rosée, le chant des oiseaux, des éléments appartenant non pas au lieu ou au temps, mais à l’esprit ?