Antoine Vitez en poésies

Présentation

Antoine Vitez en poésies
Date(s) : du 9 avr 2019 au 13 avr 2019
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
à 19h30
Durée : 1h

5 jours pour faire entendre et découvrir la poésie d'Antoine Vitez mêlée à celle de ses amis poètes, connus ou aimés. 9 interprètes prêtent leur voix pour faire raisonner celle des poètes, accompagnés du pianiste Mico Nissim.

Programme des lectures de la semaine :

Mardi italien
Poèmes d'Antoine Vitez, Pier Paolo Pasolini, Cesare Pavese
Lus par Christine Guênon, Christophe Labas-Lafite, Jeanne Vitez

Mercredi russe
Poèmes d'Antoine Vitez, Guennadi Aïgui, Alexandre Blok, Vladimir Maiakovski, Ossip Mandelstam
Lus par Eric Louis, Nicolas Struve, Jeanne Vitez

Jeudi grec
Poèmes d'Antoine Vitez, Georges Aperghis, Constantin Cavafy, Yánnis Rítsos
Lus par Jany Gastaldi, Daniel Soulier, Jeanne Vitez

Vendredi français
Poèmes d'Antoine Vitez, Louis Aragon, Marie Etienne, Jean Metellus, Bernard Noël, Jacques Roubaud
Lus par Dominique Reymond, Jeanne Vitez, Marie Vitez

Samedi florilège
Poème d'Antoine Vitez et d'autres poètes amis
Lus par Jany Gastaldi, Marie Vitez, Jeanne Vitez

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

Distribution

Dans le cadre de l'année Antoine Vitez aux Déchargeurs

Une semaine pensée et construite par Jeanne Vitez
Avec l’aide amicale de Jacques Stibler
En partenariat avec L'Association des Amis d'Antoine Vitez et Rue du Conservatoire, association des élèves et anciens élèves du CNSAD

Avec le soutien de :

Notes & extraits

A PROPOS DE LA SEMAINE
L' Association des Amis d'Antoine Vitez organise au théâtre des Déchargeurs 5 jours dédiés aux poèmes d'Antoine Vitez. Antoine aimait et lisait de la poésie. Il en a écrit, intimement entremêlée à son œuvre comme il faisait toute chose. Poésies où l'on peut le retrouver en soulevant les mots et les sensations, comme des découvreurs - il y est installé secrètement et profondément. Poésie graphique aussi, parfois dessinée dans la page, parfois même inscrite au cœur de dessins. Nous avons eu le désir de mêler son écriture aux écritures de ses amis poètes, qu'il a, pour la plupart des auteurs choisis, connus. Ce compagnonnage en lecture l'éclaire un peu plus nous l'espérons et inscrit scéniquement ces amitiés et ces admirations pour ces quelques soirées. Que les voix des lecteurs fassent pour nos esprits comme les ronds dans l'eau après les cailloux jetés. Un pianiste joue en contrepoint et en installant la musique comme un poème à ses côtés.
Jeanne Vitez