Le Plancher de Jeannot

Ingrid Thobois

Présentation

Le Plancher de Jeannot d' Ingrid Thobois
Date(s) : du 31 mar 2020 au 11 avr 2020
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
à 19h
Durée : 1h

Toutes les représentations jusqu'au 3 mai inclus sont annulées. 

Nous vous tiendrons informés au plus vite de la réouverture du lieu et de la reprise des spectacles 
Nous vous proposons trois possibilités si vous aviez acheté une place :
* Si vous souhaitez soutenir & être solidaires du théâtre, de son personnel & de ses intermittents, vous pouvez choisir de faire un don au théâtre en conservant votre réservation 
* Vous pouvez demander une mise en acompte de votre réservation afin de pouvoir reporter votre place sur une date ultérieure ou un prochain spectacle
* Vous pouvez demander le remboursement de votre réservation
Dans les deux derniers cas, vous pouvez envoyer un courriel à reservation@scenesblanches.com en rappelant l'intitulé de l'événement, la date de réservation initiale & vos coordonnées (nom & prénom)

En transcendant un fait divers en un monologue paranoïaque et poétique, Le Plancher de Jeannot nous fait vivre la descente aux enfers d’une famille qui traverse les méandres de l’isolement et de la maladie mentale dans une France en pleine guerre d’Algérie. Paule, la sœur ainée de Jeannot, raconte l'histoire de son frère, de sa famille et de leur basculement. Elle nous porte dans un éclatement de la pensée et avec une grande délicatesse au plus près de la folie.

Le jeudi 2 avril après la représentation, venez rencontrer l'équipe du spectacle !
Atelier d’écriture organisé avec Aleph-Écriture “Conversation avec moi-même et quelques autres” le mardi 17 mars de 15h30 à 17h30
Billet couplé 32€ pour l’atelier + la représentation du jeudi 2 avril inscriptions sur www.aleph-ecriture.fr

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

Distribution

Adaptation
Mise en scène
Comédien(s)
Musique
Lumières
Crédit Photo Visuel

Coréalisation La Reine-blanche - Les Déchargeurs & Le Pavillon 33

Production Le pavillon 33, avec le soutien de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature, de la Spedidam, du Théâtre de l’Usine d’Eragny sur Oise, de la MJC-Théâtre de Colombes, du Théâtre Le Hublot et du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis dans le cadre du dispositif de compagnonnage 2019-2020

Multimédia

Notes & extraits

LE MOT DU METTEUR EN SCÈNE

Nous ne voulions pas d'une Paule - la sœur de Jeannot - catégorisée folle. Cela aurait empêché notre empathie pour elle et ce qu’elle traverse. Nous avons essayé de déjouer nos préjugés sur la folie. Pour cela nous avons misé sur une corporalité confiante, précise et sereine, débarrassée de tension et de mouvement parasite. Le texte a été traité avec la même limpidité, nous avons cherché une parole concrète et fluide qui contrebalance la poésie de la langue et l’éclatement de la pensée. Cette simplicité crée un espace équivoque où tout peut arriver, où tout peut être traversé et entendu sans a priori ni éloignement.

Sylvain Gaudu