Violetta Wowczak

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Prix, Récompense

Formation

Issue du Conservatoire national de Wroclaw en Pologne. Avant de s’installer en France en 1985,
elle assiste le metteur en scène polonais Jerzy Bielunas au Teatr Kameralny et à l’Opéra de
Worclaw, et dans de nombreux centres culturels pour la jeunesse. A Paris, elle est comédienne
sous la direction de Roland Barbier (Aktéon théâtre), de Claudia Nottale (Théâtre du Saphir,
Théâtre d’Edgar / Paris), et de Vincent Tavernier au (Théâtre de la Cité Internationale avec la
compagnie Les Malins plaisirs / Paris). En 1991, elle revient à la mise en scène et fonde sa
première compagnie, Le Samovar Enchanté, avec laquelle elle crée des spectacles pour le jeune
public Le Secret du vent co-écrit avec Sylvie Borten (théâtre d’Edgar / Paris, Espace Jacques
Prévert / Aulnay-sous-Bois), L’Odyssée d’après Homère (Espace Jacques Prévert / Aulnay sous
bois, Liège) et Arthur la légende des temps aventureux co-écrit avec Sylvie Borten (Espace
Jacques Prévert / Aulnay-Sous-Bois, Gagny et Santes) La compagnie du Samovar Enchanté
se consacre aujourd’hui exclusivement à la formation des amateurs. En 2005, elle fonde la
compagnie Violetta Wowczak et met en scène Love me Lucile, adaptation des Précieuses
ridicules et du Médecin Volant de Molière (parc Gainville / Aulnay-Sous-Bois, KironEspace /
Paris), puis suivent trois mises en scène successives au théâtre Les Déchargeurs Le Jour de la
photo de classe d’après la nouvelle de Dan Simmons (Espace Jacques Prévert, Aulnay-sous-
Bois), Ubu Roi, d’après l’oeuvre d’Alfred Jarry (Casino de Lavelanet), et Le Puits – conte cruel,
co-écrit avec Sylvie Borten d’après Euripide, Homère, Sénèque et Virgile (Festival Couleur conte
/ Strasbourg, Festival de théâtre Antique, Vaison-la-Romaine / Médiathèque, Ivry-sur-Seine
/ Scène nationale, Bayonne / Théâtre Claude Debussy, Maisons-Alfort / Théâtre de Béziers...
tournée en cours).