La poésie de Gabriel Garran

Gabriel Garran

Présentation

La poésie de Gabriel Garran de Gabriel Garran
Date(s) :
Lundi
à 19h
Durée : 1h

La poésie est un voyage immobile. Le théâtre est un phalanstère collectif. Ces deux démarches semblent chacune constitutive, séparant la parole publique de la parole intime. L'une conduit à la façade de lieux du spectacle, l’autre à la relation solitaire, close avec soi-même. Qu'on le veuille le théâtre est participatif, et la poésie appelle l'isolement. Reste que leur fondement a pour même base et matière première l’écriture arrachée au vide.

À chacun son parcours, à chacun les réponses de son existence, à chacun ses frémissements. Elles m'ont conduites à travers des dédales particulières à rencontrer assez tardivement la passion théâtrale et la modifier. Mais il y a un eu un avant, et je peux commencer à le dire, un après.

L'approche de mon cheminement vers la poésie tient à des circonstances d'origines non évidentes, des parents émigrés, le fait d’être chassé de mes douze ans, de l'arrestation antisémite de mon père avant son meurtre à Auschwitz et sous l'Occupation ma fuite historique permanente quasiment solitaire. Hors études, ma résistance individuelle s’est concentrée sur ma langue, celle de la langue française, je la tenais aves mes poings, et je la protègeais avec l'écrit individuel sous une forme... poétique que je formulais de jour en jour (j'en ai rendu compte dans l’œuvre de « Géographie française »).

Le tout jeune libéré s’est enfermé seul quelques années avec ce qu'il écrivait.

Ma rencontre avec le théatre n’a que multiplié au long de mes saisons d’abord un répertoire de textes vivants (j'ai toujour pensé que l’auteur était le premier acteur) et dans les créations, les insomnie, ma dramaturgie , mes rencontres, j'ai entassé des textes personnalisés et que je ne montrais à personne. Assez curieusement, à partir du moment où je n’avais plus de structure ou soutien, j'ai commencé à les sortir de mes tiroirs. L'étrange est qu’ils ont commencé à vivre.

Gabriel Garran

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

Distribution

La Reine Blanche - Les déchargeurs