Wolfgang Pissors

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Rencontre entre les techniques fondamentales de l'acteur - professeur Zygmunt Molik (Cartoucherie de Vincennes, 2003)
L'art de l'acteur/Stage de Meyerhold Agapente – professeur Gennadi Bogdanov (Cartoucherie de Vincennes, 2000)
Conservatoire Frédéric Chopin du 15ème arrondissement, Atelier lyrique – professeur Claude Allard (Paris, 1996-2001)
Cours Simon - professeurs Rosine Margat et Chantal Brière (Paris, 1990-1993)

Théâtre

Il faut toujours terminer qu'est ce qu'on a commencé (Le Mépris), inspiré des œuvres d’Alberto Moravia, Jean-Luc Godard, Homère et Dante, mise en scène Nicolas Liautard (Théâtre de la Colline, Paris, 2015 - Le Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National Lorient, 2015)
L’Opéra de Quat'Sous, de Bertolt Brecht, mise en scène Christian Schiaretti (création TNP de Villeurbanne, 2005, Théâtre de la Colline, Paris, 2006)
Ervart ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche d’Hervé Blutsch, mise en scène Christian Schiaretti (TNP de Villeurbanne, 2006)
La Créole de Jacques Offenbach, mise en scène Christian Schiaretti (TNP de Villeurbanne, 2009)
Les trois Ecus d'Or, Hé Eau, Juste Ciel, Hummm, Le Jardin où Poussent les Etoiles de la Chance, Vivlio, de Myriam Dooge, chorégraphe Myriam Dooge (Salle Jacques Brel Fontenay sous Bois, 2015, Le Pharos Arras 2016)

Chanson, poésie chantée, théâtre musical

Cabaret Siméon, de Jean-Pierre Siméon, mise en scène Wolfgang Pissors et Isabelle Serrand (Paris, 2015)
Zusammen*Ensemble de et mise en scène Wolfgang Pissors et Isabelle Serrand (Cité universitaire de Paris, Galerie végétale de Paris, Festival de Tavannes, 2011, Institut Goethe, janvier 2013, tournée en Allemagne de janvier à juin 2013)

Comédien, chanteur