Timothée Doucet-Mehadji

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Timothée Doucet a été formé au Conservatoire d’Art dramatique d’Orléans (2009-2013), puis par Delphine Eliet (Ecole du Jeu, Paris, 2013-2014), par Jean Louis Martin Barbaz (Studio Théâtre d’Asnières, 2015-2017) et par Paul Desveaux, Marie-Sophie Ferdanne, Nathalie Filion, Jean-Pierre Baro (Ecole supérieure des comédiens par l’alternance, Asnières, 2015-2018).

Dans le cadre de sa formation au Studio Théâtre d’Asnières, il joue dans Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare, mise en scène d’Hervé Van Der Meulen (2015), A table !, mise en scène d’Hervé Van Der Meulen (2016), Le Dialogue des carmélites de Georges Bernanos, mise en scène d’Hervé Van Der Meulen (2016) et L’Abbatage rituel de George Mastromas de Denis Kelly, mise en scène d’Aurélie Van Den Daele (2018).

Il joue également dans Die sieben Todsünden de Kurt Weill, mise en scène de Guillaume Bernard (Pôle d'enseignement supérieur de la musique de Seine Saint-Denis, 2016), Taisez-vous ou je tire de Meti Navajo, mise en scène de Cécile Arthus (Centre dramatique national de Vire, 2017), Lac de Pascal Rambert, mise en scène de Marie-Sophie Ferdanne (Théâtre de l’aquarium, Vincennes, 2017) et Les Malheurs de Sophie de la Contesse de Ségur, mise en scène d’Yveline Hamont ( Théâtre Montansier, Versailles, 2017).