Thomas Montpellier

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Cours Cochet, Classe de Jean-Laurent Cochet et Arnaud Denis (2008/11)
La Théâtrerie sous la direction de Mylène Lormier (2008/09)
Atelier International de Théâtre Blanche Salant & Paul Weaver, professeurs M. Lormier, C. Deschaumes, J. Mela (2006/08)

Thomas a commencé à jouer sur scène à l’âge de 15 ans.
Il tourne régulièrement des court-métrages, dont L’homme qui voulait devenir invisible de Frédéric Jamain et Nicolas Peloille primé en 2010 au Festival du Court-Métrage de Saint-Maur. Il est également danseur de claquettes et chanteur. (www.myspace.com/tmontpellier)

Comédien

Les Sept Pêchés Capitaux à partir de textes de Molière, Racine, Shakespeare, mise en scène de Daniel-Jean Collored (Théâtre Cours Jacquot Paris 2010)

On va faire la cocotte de Georges Feydeau, mise en scène de Philippe Sablayrolles (Comédie Saint Michel, Paris 2010)

Un Mari Idéal d’Oscar Wilde, mise en scène d’Agnès Nédélec (Théâtre Laurette, Paris 2010)

Cuisine et Dépendances d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, mise en scène de Nicolas Luguy (Théâtre Laurette, Paris 2009)

Le Cabaret Nono, mise en scène de Serge Noyelle (Tournée en France 2008)

Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, mise en scène de Christian Lalos (Théâtre Jeune Public Strasbourg 1999)

Le songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, mise en scène de Patrick Rabier (Théâtre Jean Le Bleu, Manosque 1994)