Sylvie Mandier

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Formation

Elle se forme à l’art dramatique en 1980 avec Elisabeth Macocco, Denis Guénoun et Patrick Le Mauff.

Les rencontres et formations avec Françoise Maimone, Jean-Louis Martinelli, Valerio Popesco, Didier Bezace et Philippe Ferran sont également déterminantes dans la construction de son approche de textes de théâtre.
En 1984 débutent ses premières expériences professionnelles sur scène en tant que comédienne. Entre le one-woman show, les textes classiques et contemporains avec plusieurs compagnies de théâtre, en 1991, Sylvie Mandier fonde la compagnie Esperluète and Co qui devient un terrain d’expérimentation et la possibilité de passer à la direction d’acteur et à la mise en scène.

Théâtre - Metteur en scène (avec la Cie Esperluète and Co)
Mon isménie de Eugène Labiche (l’Auguste Théâtre, Paris, 2016)
Le Dindon de Georges Feydeau (L’Auguste Théâtre, Paris, 2015)
L’intervention de Victor Hugo (L’Auguste Théâtre, Paris, 2014)
La Tempête de William Shakespeare (L’Auguste Théâtre, Paris, 2013)
Le beret de la tortue de Jean Dell et Gérald Sibleyras (Comédie Nation, Paris, 2012)
Perleminouze et Cie, textes de Jean Tardieu (Passage vers les Etoiles, Paris, 2011)
En passant de Raymond Queneau (Théâtre Darius Milhaud, Passage vers les Etoiles, Théâtre du Marais Paris 2006-2010)
Le Roi se meurt de Eugène Ionesco (Passage vers les Etoiles Paris, 2008)
Badine pas ou Le cauchemar du Baron d’après Alfred de Musset (Passage vers les Etoiles, Paris, 2008)
Le malentendu de Albert Camus (Théâtre des Deux Rêves Paris, 2007)
Une Demande en mariage, Un Jubile et L’Ours de Anton Tchekhov (Théâtre des Deux Rêves Paris, 2006 et 2010)
Tartufferie(s) d’après Le Tartuffe de Molière (Cyber Act Théâtre, Paris, 2004-2005)
On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset (Paris, Maison des jeunes et de la culture, Neuilly, 2000-2001)
Les Rustres de Carlo Goldoni (Théâtre Montmartre-Galabru Paris, Théâtre du Grenier, Bougival, 1999/2000)
Lucien Lucie Lucifer de Claude Bourgeyx, mise en scène avec Pascal Antonini (Studio ANPE Paris, 1995)
La comédienne est dans l'escalier de Claude Bourgeyx (Le Guichet Montparnasse Paris, 1992)
On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset (Théâtre de la Vie Fugitive, Lyon, 1983)
Toute seule show de Jean-Claude Sévère et Sylvie Mandier (Lyon, 1983 et tournées dont Avignon en 1985)

Théâtre - Interprétation
Tartufferie(s) d’après Le Tartuffe de Molière (Cyber Act Théâtre, Paris, 2004-2005)
Les Rustres de Carlo Goldoni (Théâtre Montmartre-Galabru Paris, Théâtre du Grenier, Bougival, 1999-2000)
Les fiancés de Loche de Georges Feydeau, mise en scène de Taïra (Lucernaire Paris, 1998-1999)
La Dispute de Marivaux, mise en scène de Pascal Antonini (Maison de l'Acteur Montrouge, 1997)
Lucien Lucie Lucifer de Claude Bourgeyx, mise en scène avec Pascal Antonini (Studio ANPE Paris, 1995)
La comédienne est dans l'escalier de Claude Bourgeyx (Le Guichet Montparnasse Paris, 1992)
La Reine de Saba et Les beaux jours de Jean Grosjean, adaptation et mise en scène de Jacques Mérienne (Fondation Deutsch de la Meurthe, Paris, 1989)
Je danse sur vos coeurs de Huguette Junod et Sylvie Mandier, mise en scène de Charles-Roger Bour (salle Genton Lyon, 1986)
Les nonnes d'Eduardo Manet, mise en scène de Daniel Geiger et André Sanfratello (Espace 44 Lyon, 1986)
Iseut ou la preuve par trois de William Bellagamba (Théâtre des Orsières, Lyon, 1981)

Après avoir co-écrit Toute-Seule-Show avec Jean-Claude Sévère en 1983 et Je danse sur vos coeurs avec Huguette Junod en 1986, qu’elle interprète à Lyon et en tournée, Sylvie Mandier écrit son premier texte Improbable Duo Pour Un Violon en 2015.