Sophie Jolis

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Sophie Jolis a été formée à la flûte traversière par Luc Urbain (Ecole nationale de Musique de Saint Germain en Laye, 1982-1986), au chant par Jacques Vilsek (CNR de Versailles, 1989-1991), Grazia Dilluvio (Conservatoire de Suresne, 1992) et William Christie (Conservatoire national supérieur de musique de Paris, 1992). Elle a suivi des formations sur le chant auprès de Laurent Mercou (Studio des variétés et Conservatoire du XVIème, Paris, 2007-2009). Elle est également titulaire d’un DEA en musicologie (1986) et d’un DE de chant (2002).

Elle se produit avec de nombreux ensembles de musique baroques tels que Les Arts florissants, Les Musiciens du Louvre, La Chapelle Royale ou Sagittarius avec lesquels elle joue dans de nombreux lieux (Opéra de Versailles, Opéra de Brooklyn, Opéra Garnier, Opéra d’Anvers, Théâtre du Chatelet…) sur des compositions de Jacques Offenbach, Enée Purcell, Mozart, Georg Friedrich Haendel, Claudio Monteverdi, Jean-Baptiste Lully ou Marc-Antoine Charpentier.

Elle joue également dans Le Dernier vol, création collective (Théâtre du Tourtour, Paris, 1998) et Sac à Roses, mise en scène de Xavier Vilsek (Théâtre Clavel, Paris, 2011),

Elle écrit, joue et compose la musique de plusieurs spectacles jeune public tels que Musicabrac (Savigny, 2010), A table, mise en scène de Jean-Michel Vanson (Théâtre de Chatou, 1997), Grosse colère mise en scène d’Hélène Darche (Théâtre du Grenier Bougival, 2015).

Elle met également en scène deux comédie musicale dont elle compose la musique avec François Darpas : Carnet de Bal (Théâtre du Vésinet, 2003) ainsi que l’adaptation de Germinal d’Emile Zola (2006).