Marianne Basler

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Chevalier des Arts et des Lettres (2011)
Prix du syndicat de la critique de la meilleure comédienne – Le Misanthrope, mise en scène de Jacques Lassalle (1999)
Prix Suzanne Bianchetti (1998)
Prix Joseph Plateau de la meilleure actrice – L’Ordre du jour, réalisé par Michel Kliefi (1988)
Nomination - Molière de la révélation théâtrale pour Le Cid (1988) et Molière de la meilleure comédienne pour Trahisons (2000)

Marianne Basler a été formée au Conservatoire de Bruxelles puis à l’Histoire de l’Art (Université libre de Bruxelles).

Au théâtre, elle joue notamment sous la direction de Jacques Lassalle dans Andromaque d’Euripide (Cour d’Honneur du Palais des Papes, Avignon, 1994), L’Homme difficile d’Hugo Von Hoffmannstahl (Théâtre de La Colline, Paris, 1996), Un jour en été de Jon Fosse (Théâtre de Vidy, Lausanne, 2001) ou Loin de corpus christi de Christophe Pellet (Théâtre de la Ville, Paris, 2012) ; Gérard Desarthe dans Le Cid de Pierre Corneille (MC93, Bobigny, 1988) et Démons de Lars Norén (Théâtre Vidy, Lausanne, 1995) ; Marcel Maréchal dans Les Prodiges de Jean Vauthier (Théâtre du Rond-Point, Paris, 1997) ; David Leveaux dans Trahisons d’Harold Pinter (Théâtre de l’Atelier, Paris, 1999) Jean-Claude Berutti dans Je pense à Yu de Carole Fréchette ( Théâtre des Salins, Scène nationale de Martigues, 2012) ou Niels Arestrup dans Big apple d’Isabelle Le Nouvel (Théâtre de Paris, 2014). Récemment, elle joue dans Revenez demain de Blandine Costaz, mise en scène de Laurent Fréchuret (Théâtre du Rond-Point, Paris, 2015), Le Roi Lear de William Shakespeare, mise en scène de Jean-Luc Revol (Théâtre de la Madeleine, Paris, 2015) ou Présents parallèles de Jacques Attali, mise en scène de Christophe Barbier (Théâtre de La Reine blanche, Paris, 2016).

Elle est également dirigée par Pierre Pradinas, Brigitte Jacques, Serge Lypsic, Jean-Louis Martinelli, Gabriel Aghion, Jean-Philippe Puymartin, ou Didier Long.

Au cinéma, elle joue dans plus de trente longs métrages dont Rosa la rose, fille publique réalisé par Paul Vecchiali (1984) pour lequel elle a été nominée pour le César du meilleur espoir féminin, Les Noces barbares réalisé par Marion Hansel (1985), Outremer réalisé par Brigitte Rouan (1990), Va savoir réalisé par Jacques Rivette (2001), Gespenster réalisé par Christian Petzold (2005), Sans rancune réalisé par Yves Hanchar (2009), Midnight in Paris réalisé par Woody Allen (2010), La Fin du silence de Roland Edzard (2011), Saint Laurent réalisé par Jalil Lespert (2014) et plus récemment dans Amanda réalisé par Mikhaël Hers (2018) ou Train de vies réalisé par Paul Vecchiali (2018).

Elle joue également sous la direction Claude Goretta, Jean-Pierre Mocky, Harry Kumel, Michel Kleifi, Roland Edzard, Léa Fazer, Coline Serreau, Jean-Charles Tacchela, Daniel Vigne, Robert Enrico ou Andrzej Zuwlawsi.

A la télévision, elle joue dans une quarantaine de téléfilms et séries sous la direction notamment de Serge Ménard, Jacques Deray, Olivier Chatsky, Claude Goretta, Marion Sarraut, Daniel Vigne, Jean-Pierre Améris ou Caroline Huppert.