Léa Mimoun

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Après une formation de piano en répertoire classique et en chant-choral, Léa Mimoun, amoureuse de Barbara, dont elle chérit depuis toujours la voix et les compositions, c’est tout naturellement qu’elle fera des textes de la grande dame brune la base de son répertoire, qui s’enrichira progressivement d’autres signatures et voix françaises chères à son cœur, de Léo Ferré à Serge Gainsbourg, en passant par Marcel Mouloudji, Edith Piaf, Yves Montand, Juliette Gréco, ou Cyrus Bassiak.
Léa est sur scène depuis juin1998. A partir de 2001, son parcours sera essentiellement parisien :
Baiser Salé (2002-2005) ; Kibélé (2006-2008) ; Connétable (2008/2009) ; l’Entrepont (2007) ; l’Espace Icare (2008) ; Théâtre de la Vieille Grille (2008) ; Jazz Cartoon (2008-2012) ; Swan Bar (2011 et 2013) ; Théâtre des Déchargeurs (2013 –en Résidence) ; Théo Théâtre (2015 et 2016 - en Résidence).
Dans d’autres lieux encore, comme le Bataclan (2008), le Palais de la Bourse (2009), Palais des sports de Créteil (2009). Egalement dans les salles de fêtes des villes de Thiais, Saint Mandé etc. mais aussi à Nice, Marseille et Anvers. En concerts privés et soirées de gala.
Et aussi à l’nternational : Théâtre Hamsimta (Tel-Aviv, Israël, 1999-2001), Beit Hakonfederatia (Jérusalem, 1999), Institut français de Haïfa (Israël, 1999), Institut français de Tel Aviv (Israël, 1998).

Albums
Barbara, Gainsbourg, Errol Garner et… moi (2008)
Léa chante Barbara, sortie le 14 octobre 2016