La Louise

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

SON PARCOURS
Emilie Houillon a été formée au jeu par Raymond Acquaviva (Ateliers du Sudden, Paris, 2001-2002) et par Jean Bellorini, Xavier Brière ou Marcela Obregon (Ecole Claude Mathieu, Paris, 2003-2006). Thomas Bellorini sera son coach en chant pendant plusieurs années (Paris, 2007-2012).

En tant que comédienne, elle joue dans L’Orchestre de Jean Anouilh, mise en scène de Camille de la Guillonnière (La Rousselière, Soulaire-et-Bourg, 2006 – tournée en 2006, 2007 et 2008), Les Vieilles petites filles de la Compagnie les armoires pleines, mise en scène de Laura Dahan et Stéphanie Sacquet (Bœuf 3, Paris, 2008) et La Hauteur d’un ciel de et mise en scène de Thierry Gilotte, Rémi Mort et Samy El Ghassasy (La Fabrique de Théâtre, Belgique, 2016).

La Louise est son nom de scène, elle se produit dans de nombreuses salles pour ses concerts telles que Les Trois Baudets, La Menuiserie, La Manufacture Chanson, Le Limonaire ou Chez Madame Arthur. Elle fait également la première partie de Rose et Axelle Red (Festival Kudeta, Maurepas, 2013), de Marie-Pierre Arthur (L’Empreinte, Savigny-le-Temple, 2013) ou d’Emel Mathlouthi (Le Jam, Montpellier, 2010). Son premier EP, Je Fume est sorti en 2017.

En tant que danseuse, elle participe à deux spectacles d’Héloïse Desfarges : Lelevla (Bœuf 3, Paris, 2008) et Dispersion (Espace Périphérique, Paris, 2011) ainsi qu’à Orange Amnésik d’Erinc Asianboga (Point Ephémère, Paris, 2007).

A la Manufacture Chanson, elle enseigne depuis deux ans le chant et donne des cours de coaching scénique pour les musiciens ; elle y dirigera bientôt une chorale pop rock.

photo Emilie Zasso