Katarina Frostenson

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Prix, Récompense

Formation

Katarina Frostenson est née en 1953 à Stockholm. Poète, dramaturge et traductrice (de Maeterlinck, Michaux, Bataille, Duras ou Koltès), elle a été membre de l’Académie suédoise de 1992 à 2018. Connue pour faire résonner sans pareille la langue suédoise, elle s’inspire souvent de ses promenades à travers des paysages urbains ou naturels. Violente la chanson (Cheyne, août 2019), centré sur le deuil de sa mère et le souvenir d’autres disparus, comprend une sélection de poèmes tirés de Sånger och formler (Chansons et formules), prix de littérature du Conseil nordique 2016. La même année, l’auteure s’est vu remettre le prestigieux prix Karlfeldt de poésie. Deux autres ouvrages (non traduits) ont paru depuis : Sju grenar (Sept branches), son dix-septième recueil, et K, un récit autobiographique sur sa vie d’exilée à Paris en 2018.