Justine Mallier

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Prix d’interprétation féminine, Festival Visions and voices, New York – Breath in breath out, réalisé par Sachin Dharwadker (2015)

Justine Mallier a été formée par Daniel Berlioux (Conservatoire du 7ème arrondissement, Paris, 2010-2011), Paola Rizza et Jason Turner (Ecole internationale Jacques Lecoq, 2011) et par Jean-Louis Martin-Barbaz (Ecole du studio d’Asnières, 2012).

Au théâtre, elle joue dans Culpa, de et mise en scène de Thomas Resendes (Théâtre le Proscenium, Paris, 2014), Crimes du cœur de Beth Henley, mise en scène de Jeanne Crémer (Festival de Briardises, 2015), Être prêt tout est là d’après Hamlet de William Shakespeare, mise en scène de Fabrice Henry (Centre Paris Anim’ Les Halles, 2017) et On a vendu belle rêve, d’après Un tramway nommé désir de Tenessee Williams, mise en scène de Juliette Chillet (Festival des draps blancs, Château-Renard, 2017).

Au cinéma, elle joue dans le long métrage Le Harem de Madame Osmane, réalisé par Nadir Mocknèche (2000) ainsi que les court-métrages Breathe in breathe out réalisé par Sachin Dharwadker (2015) et La Cachette, réalisé par Holly Pruner (2015).