Johanne Ralambondrainy

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Johanne Ralambondrainy a été formée au piano Marie José Delvincourt (Conservatoire à rayonnement départemental, Le Mans) et s’est perfectionnée auprès de Maciej Pikulski. Elle a également été formée à l’accompagnement vocal avec Anne Grappotte, Anne Le Bozec et Emmanuel Olivier puis à la musique de chambre avec Alain Meunier, Marc Coppey (Conservatoire national supérieur musique et danse, Paris). Parallèlement, elle s’est perfectionnée en percussion classique auprès de Francis Brana (Conservatoire à rayonnement départemental, Créteil).

Elle enseigne actuellement au Conservatoire d’Argenteuil et au Pôle d’enseignement supérieur de musique de Poitiers.

En tant que pianiste, elle collabore avec Les Lunaisiens, ensemble dirigé par Arnaud Marzorati sur Cucurbitus 1er, concert botanique conçu et interprété par Arnaud Marzorati, Myla et l’arbre bateau, opéra pour enfants conçu par Isabelle Aboulker ainsi que Chanter est un sport comme un autre.

Elle conçoit, réalise et dirige le projet Inzel opus sur lequel elle travaille depuis de nombreuses années et y joue en tant que percussionniste. Il s’agit d’un projet regroupant installation expérimentale, poésie sonore, travail électroacoustique et chorégraphie lumineuse.

Elle se produit sur différentes scènes en récital avec les chanteurs lyriques (mélodie et Lied) et instrumentistes (musique de chambre) tels que Marion Lebègue, Isabelle Druet, Fabrice Bihan, Ayako Tanaka, Sylvie Gazeau ou Alain Meunier. Elle accompagne également les chœurs en concert.

A la radio, elle participe à de nombreuses émissions pour Radio France.

Elle enregistre avec la mezzo-soprano Isabelle Druet l’album de mélodies françaises Jardin nocturne (2011).