Jean-Pierre Hané

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Metteur en scène, comédien, auteur, chanteur, Jean-Pierre Hané a été formé au conservatoire du XVème arrondissement par Françoise Kanel (1988-1990) puis par Jean-Laurent Cochet à la classe supérieure des Conservatoires de Paris (1989-1990). Il forme en 1991 sa propre compagnie. Il est également professeur de conservatoire où il forme de nombreux comédiens.

Son répertoire passe par des auteurs classiques tels quz Georges Feydeau, Jean Racine, Marivaux et Eugène Labiche ou plus contemporains avec les auteurs comme Gabriel Arout, Michel Tremblay, Wajdi Mouawad ou Sergi Belbel. Il a notamment dirigé Annie Sinigalia, Paule Noëlle, Danielle Ajoret, Arnaud Denis, Pierre Forest... Au Festival d'Avignon il a dirigé Geneviève Casile en 2016 dans Le Bateau pour Lipaïa d’Alexeï Arbuzov (Théâtre Le Petit Chien) et, en 2017, Isabelle de Botton dans La Violence des potiches de Marie Nimier (Théâtre Pixel) ainsi que Catherine Artigala avec cette nouvelle adaptation du Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau (Théâtre Pixel). Cette pièce qui lui fait renouer avec ses deux thèmes de prédilection : la condition féminine et le XIXème siècle. Thèmes déjà abordés lors de sa création de La Maison Tellier d’après Guy de Maupassant au Théâtre Mouffetard en 2000.

Parmi ses autres créations on peut trouver Colette, la vagabonde au Théâtre du Petit Hébertot (2011) et Claudel-Barrault de Pierre Tre-Hardy au Théâtre de Poche-Montparnasse (2015).

Formation :

Prix, Récompense

Formation