Jacques Mornas

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Jacques Mornas a été formé par Marcel Maréchal et Jean-Pierre Raffaelli (Conservatoire supérieur de Marseille, 1980-1982) puis par Jean-Michel Ribes, Philippe Adrien et Daniel Benoin (École de formation supérieure du Centre dramatique national de Saint Etienne, 1982-1985).

Il a fondé et dirigé l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes (1989-2002). Il dirige depuis 1986 la compagnie Temporalia et actuellement le centre des Arts de la scène.

Au théâtre, il met en scène de nombreuses pièces telles que Lorca, une histoire de Frederico Lorca (La Comédie, Centre dramatique national, Saint-Etienne, 1982), La Nuit des rois de William Shakespeare (Espace des Arts, Scène nationale, Chalon sur Saône, 1987), Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke (Espace Pierre Cardin, Paris, 1988), L’Éventail de Carlo Goldoni (Le Merlan, Scène nationale, Marseille, 1990), Vu du pont d’Arthur Miller (Théâtre 13, Paris, 1991), Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare (La Chartreuse, Festival d’Avignon, 1992), Vol au-dessus d’un nid de coucou de Dale Wasserman (Théâtre Ranelagh, Paris, 1994), La Ronde d’Arthur Schnitzler (Théâtre national de Nice, 1998) ou Chantons sous l’occupation (Théâtre Dejazet, Paris, 2001). Il met également en scène des pièces de Jean-Yves Picq, John Gay, Bertold Brecht, Anton Tchekhov, Tennessee Williams, Jean Genet, Georges Feydeau, Maurice Demazures ou Carlo Goldoni et de nombreux récitals mêlant poésie et chant.

En tant que comédien, il joue notamment dans dans Brecht, une vie d’après Bertold Brecht, mise en scène de Jean-Pierre Raffaelli (La Criée, Théâtre national, Marseille, 1980), Une vie de Louis Brauquier, mise en scène de Jean-Pierre Raffaelli (La Criée, Théâtre national, Marseille, 1980), Ghetto de Josuah Sobol, mise en scène de Daniel Benoin (La Comédie, Centre dramatique national, Saint-Etienne, 1983) ou Histoire du soldat de Charles-Ferdinand Ramuz et Igor Stravinsky, mise en scène de Philippe Bender (Palais des festivals et des congrès, Cannes, 1992). Il joue plus récemment dans Caligula d’Albert Camus, mise en scène de Maurice Vinçon (Théâtre de Lenche, Marseille, 2007). Il joue également sous la direction de Pierre Barnier, Jean Meunier, Alain Terrat ou Michel Duchaussoy…