Flora Diguet

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

SON PARCOURS
Flora Diguet a été formée notamment par Stanislas Nordey, Jean-François Sivadier, Claude Régy, Nadia Vonderheyden, Serge Tranvouez, Bruno Meyssat, Roland Fichet, Marie Vayssière, Loïc Touzé, Martine-Jospéhine Thomas, Jean-Christophe Saïs, Blandine Savetier ou Anton Knouznetsov (École du Théâtre national de Bretagne, Rennes, 2003 – 2006).

Au théâtre, elle joue notamment dans Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck, mise en scène de Jean Christophe Saïs (Théâtre de La Ville, Paris, 2006), Peanuts de Fausto Paravidino, mise en scène de Stanislas Nordey (Théâtre national de Bretagne, Rennes, 2006 et repris au Théâtre Ouvert, Paris, 2006), Europeana, de Patrick Ourednik, mis en scène par Guillaume Doucet et Faye Atanassova-Gatteau, Le Groupe Vertigo (Théâtre du Cercle, Rennes, 2008) et intègre en 2007 la Cie Folle pensée de Roland Fichet et participe aux projets Anatomies dirigés par Roland Fichet et joués entre la France et le Congo (2007-2009).

Avec la collectif rennais Lumière d’août qu’elle rejoint en 2007, elle joue dans les projets Ciel dans la ville, mise en scène d’Alexandre Koutchevsky joués au Mali, au Burkina Faso, à Rennes ou au Congo (2007-2011) et dans La Place du chien de et mise en scène de Marine Bachelot Nguyen (Maison du Théâtre, Brest, 2014, repris à La Maison des Métallos, Paris, 2014 et au Festival OFF, Avignon, 2017), le spectacle qui sera également au Grand T à Nantes en novembre 2018.

Avec la Cie La Piccola Familia dont elle fait partie depuis 2007, elle joue sous la direction de Thomas Jolly dans Arlequin poli par l’amour de Marivaux où elle reprend un rôle (Cisjordanie, 2010), Toâ de Sacha Guitry (Trident, Scène nationale de Cherbourg, 2009), spectacle qui a reçu en mai 2009 le prix du public au Festival Impatience, Une nuit chez les Ravalets d’après des textes historiques (Le Trident, Scène nationale de Cherbourg, 2010), Piscine (pas d’eau) de Mark Ravenhill (Trident, Scène nationale de Cherbourg, 2011), Henry VI de William Shakespeare (Trident, Scène nationale de Cherbourg, 2012 repris au Théâtre national de Bretagne, Rennes, 2013 et au Festival In, Avignon, 2014) qui a reçu le prix SACD Beaumarchais et le Molière du metteur en scène en 2015, H6m2 d’après William Shakespeare (La Chapelle Saint-Louis, Rouen, 2012) et Richard III de William Shakespeare (Théâtre national de Bretagne, Rennes, 2015) actuellement en tournée.

Récemment, elle rejoint la Cie rennaise F I È V R E pour On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset, mise en scène de Yann Lefeivre (Le Trident, Scène nationale de Cherbourg, 2016) et la Cie Dissidente et L’Estaminet Rouge pour Les Tritons prendront l’avion, mise en scène de Marie Hélène Garnier et Patrick Grégoire (Le Drakkar, Scène nationale de Dieppe, 2017). Elle collabore actuellement avec la Cie A vue de Nez pour la création du spectacle Le Roi des croûtes, de et mise en scène de Marie-Laure Cloarec et jouera en juillet au Festival d’Avignon OFF au Grenier à sel dans Automne et Hiver de Lars Norén, mise en scène de Charles Lemâle, Aude Le Jeune et Clémence Solignac du Collectif Citron.