Eric Chantry

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Cours Florent, Paris. Professeur : Francis Huster
Théâtre du Campagnol, Arcueil. Professeur : Jean-Claude Penchenat
Atelier International de Théâtre Blanche Salant et Paul Weaver, Paris.
Prix Meilleure création des petites scènes parisiennes pourOù va-t’on mettre le piano

Théâtre
Le jeu de l’amour et du hasard, Marivaux, mise en scène de Charlotte-Rita Pichon (Théâtre de Nesle, Paris 2010)
1er avertissement, Strindberg, mise en scène de Charlotte-Rita Pichon (Théâtre du Nord-Ouest, Paris 2009)
Roméo et Juliette, Shakespeare, mise en scène de Ludovic Harrous (Théâtre du Gymnase, Paris 2007)
L’opéra de quat ‘sous, de Bertolt Brecht, mise en scène d’Elisabeth Chailloux (Théâtre des Quartiers d’Ivry, 2006
Kaos ou tant qu’il y en aura…, de et mise en scène de Michel Jubet (Ile de France, 2001.Théâtre des Carmes, Avignon 2004)
Où va-t’on mettre le piano ? de et mise en scène de mise en scène de Madeleine Chapsal (Théâtre du Guichet Montparnasse, Paris 1998

Cinéma
C’est comme ça, JF Villemer (court-métrage)
Le moine en djellaba, Y. Sissaoui : short film corner Cannes (2011) (court-métrage)
Equinoxe, Sophie Tran (court-métrage)
Le pont du diable, l.m de h.winnermann, 2007 (long-métrage)
L’homme d’en face, Samuel frey (court-métrage)
J’ai rêvé sous l’eau, de Hormoz borbor (2006) (court-métrage)
Alliocha… avec deux ailes pour voler… , S. Allemand (3ème prix au festival de Sarlat, 1999 et 1er prix au festival de Ste Affrique, 2000)