Colin Rey

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Prix, Récompense

Formation

Après des études de Lettres Modernes, Colin Rey intègre les classes de Christine Gagnieux et Gloria Paris au sein du Conservatoire du XIIIème arrondissement de Paris, puis l'ENSATT, où il étudie pendant trois ans avec comme professeurs Philippe Delaigue, Alain Françon, Vincent Garanger, Giampaolo Gotti, Christian Schiaretti et Bernard Sobel. Il travaille ensuite comme comédien pour Bernard Sobel (Cymbeline – MC93), Claudia Staviski (Lorenzaccio, Les Célestins-Théâtre de Lyon), Christian Schiaretti (Mai, Juin, Juillet, TNP Villleurbanne), Philippe Baronnet (Phénomène #3 – Daniil Harms), Giampaolo Gotti (L'Hamblette – Giovanni Testori), Clément Carabédian (Les Accapareurs – Philipp Löhle). Le plaisir des textes, l’amour du jeu et le goût pour les autres métiers du théâtre le conduisent à la mise en scène. Pour La Nouvelle Fabrique, il signe trois mises en scènes : La Vieille de Daniil Harms, Le Numéro d'équilibre d'Edward Bond et L'Augmentation de Georges Perec. En tant qu’assistant à la mise en scène, il travaille également avec Pierre Guillois sur Loin du soleil à l’ENSATT puis Julie Brochen au TNS sur Liquidation d’Imre Kertesz.