Catherine Privat

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Prix, Récompense

Formation

Elle commence sa formation de comédienne à la maison de la culture rochelaise avec Jean-Pierre André. Elle
poursuit au cours Jean Périmony puis à l’Ensatt (Rue Blanche) avec Michel Favory et Yves Gasc. Enfin, elle
entre au Conservatoire national d’art dramatique avec pour professeur Jean Meyer. Ce dernier l’engage pour
jouer dans Les Misérables de Victor Hugo avec Jean Marais. Dirigée par Pierre Lamy, elle joue dans une version télévisée du Cid de Corneille. Toujours dans les classiques, elle poursuit au Théâtre de la Potinière avec On ne badine pas avec l’amour de Alfred De Musset mis en scène par P. Lamy et au festival d’Avignon avec Lambert Wilson dans Ruy Blas de Victor Hugo mis en scène par Patrick Vallières. De nouveau sous la direction de Jean Meyer, elle joue dans Mademoiselle de Jacques Deval au théâtre des Célestins à Lyon. Elle monte sa compagnie et incarne, au Théâtre Mouffetard et au Théâtre de la Potinière, La Panthère repentie de Maurice
Sarfati dans une mise en scène de Maurice Risch. Dans les festivals d’Avignon et d’Orange, elle joue du Feydeau (Le Dindon, mise en scène de Jacques Lorcey) puis du Jules Renard (Le Pain de ménage, mise en scène de Jacques Lorcey). Quand elle n’est pas sur scène, elle fait du doublage pour la télévision, le cinéma et écrit des scénarii (Mon adorable catastrophe, La Mère Josiane est une escroc, Psycatrices, Mon âme soeur) et des pièces de théâtre dont Huguette Hugo.