Aurélien Recoing

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Grand Prix Gérard Philipe, 1989 – Œdipe Tyran et Œdipe à Colone de Sophocle, mise en scène de Jean Pierre Vincent
Pensionnaire à la Comédie-Française (2010-2012)

Aurélien Recoing a été formé par François Florent, Francis Huster et Daniel Mesguich (Cours Florent, Paris, 1974-1975 – Théâtre du Miroir, 1976-1977) puis par Antoine Vitez et Jean-Pierre Miquel (Conservatoire national supérieur d'art dramatique, Paris, 1977-1980). Depuis, il a été enseignant à l’École du Théâtre du Miroir, à l'École du Théâtre Blanc, à l'École du Théâtre national de Chaillot et à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre.

Au théâtre, il joue sous la direction d’Antoine Vitez dans La Ballade de Mister Punch d’Eloi Recoing (Théâtre des Quartiers d’Ivry, 1976), Tombeau pour cinq cent mille soldats de Pierre Guyotat (1981), Britannicus de Jean Racine (1981), Faust de Goethe (1981), Hamlet de William Shakespeare (1983), Hernani de Victor Hugo (1985) et Le Soulier de Satin (1987). Ces cinq dernières créations l’ont été au Théâtre national de Chaillot.
Il joue également dans Hamlet de William Shakespeare, mise en scène de Daniel Mesguich (Maison de la Culture, Grenoble, 1977), Simplex ou la peau de fou d’Hansjörg Schneider, mise en scène de Guy Kagat (Théâtre 71, Malakoff, 1978), La Malédiction de Sophocle, mise en scène de Jean-Pierre Miquel (Cour d’Honneur, Avignon, 1980), Caligula d’Albert Camus, mise en scène de Patrick Guinand (Odéon-Théâtre de l’Europe, 1981), Le Prince de Hombourg de Kleist, mise en scène de Patrick Guinard (Odéon-Théâtre de l’Europe, 1982), Le Roi Lear de William Shakespeare, mise en scène de Marcel Maréchal (La Criée, Théâtre national de Marseille, 1985), Ni chair ni poisson de Franz Xaver Kroetz, mise en scène de Gilles Chavassieux (Les Ateliers, Lyon, 1986) et Don Juan de Molière, mise en scène de Pierre Barrat (Atelier du Rhin, Colmar, 1986). Sous la direction de Jean-Pierre Vincent, il joue dans Les Oiseaux de Bernard Chartreux (Théâtre des Amandiers, Nanterre, 1989) et Œdipe Tyran et Œdipe à Colone de Sophocle (Festival d’Avignon, 1989).

Depuis les années 90, on l’a vu notamment dans Été et fumées de Tennesse Williams, mise en scène de Gilles Gleizes (Théâtre de Rungis, 1991), Fragile fôret et Le Vieil Hiver de et mise en scène de Roger Planchon (Théâtre national de la Colline, Paris, 1992), Munich-Athènes de Lars Norén, mise en scène de Claudia Stavisky (Théâtre des Carmes, Avignon, 1993), Le Constructeur Solness d'Henrik Ibsen, mise en scène d’Eloi Recoing (Théâtre de la commune d’Aubervilliers, 1993), Affabulazione de Pier Paolo Pasolini, mise en scène de Christophe Perton (Théâtre de Gennevilliers, 1995), Nathan le sage de Gotthold Ephraïm Lessing, mise en scène de Denis Marleau (Cour d’Honneur, Avignon, 1997). Il joue également à la Comédie-Française dans deux pièces de Jean Racine, mise en scène de Muriel Mayette : Andromaque et Bérénice. Enfin, il est dirigé par Alain Françon dans Les Gens d’Edward Bond (Théâtre Gérard Philipe, Saint-Denis, 2014).
En tant que metteur en scène, il a monté les pièces La Vallée de l’ombre et de la mort de Malcolm Lowry (Artistic Athévains, Paris, 1982), Tête d’or de Paul Claudel (Odéon-Théâtre de l'Europe, Paris, 1988), Faust de Fernando Pessoa (Théâtre de la commune d’Aubervilliers, 1993), Les Entretiens de Thomas Bernhard, co-mis en scène avec Laurence Roy (Festival d’Avignon, 1994), Ernesto Prim de Raymond Lepoutre (Théâtre de la commune d’Aubervilliers, 1998), TDM3 de Didier Georges Gabily (La Gare au Théâtre, Vitry-sur-seine, 1999) et Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry (Studio Théâtre, Comédie-Française, 2011).

Au cinéma, il joue dans plus de quarante longs métrages, dirigé notamment par Philippe Garrel, Françis Girod, Andrej Zulawski, Roger Planchon, Michel Deville, Laurence Ferreira Barbosa, Laurent Cantet, Laurent Tuel, Guillaume Nicloux, Edgardo Cozarinsky, Antony Cordier, Christian Petzold, Amal Bedjaoui, Zina Modiano, Pierre Erwan Guillaume, Jacques Otmezguine, Francis Veber, Juan Pittaluga, Alexander Abela, Greg Zglinski, Claude Fournier, Guy Pinon, Gilles Béhat, Franck Mancuso, Francesco Munzi, Gabriel Lebomin, Dominique Lienhardt, Juan Pittaluga, Gela Babluani, Maïwenn, Florent Emilio Siri, Denis Dercourt ou Xavier de Choudens.
Dernièrement, il joue dans L’Étranger réalisé par Franck Llopis (2010), Kill me please réalisé par Olias Barco (2010), Mon pire cauchemar réalisé par Anne Fontaine (2011), Switch réalisé par Frédéric Schoendoerffer (2011), Équinoxe réalisé par Laurent Carcélès (2011), Poursuite réalisé par Marina Déak (2011), La Vie d’Adèle réalisé par Abdellatif Kechiche (2013), La Vie pure réalisé par Jeremy Banster (2014), Des pierres en ce jardin réalisé par Pascal Bonnelle (2015), Malgré la nuit réalisé par Philippe Grandrieux (2016) et Souffler plus fort que le mer réalisé par Marine Place (2017).

A la télévision, il joue dans une quarantaine de téléfilms et séries, dont dernièrement La Clinique du Docteur H, Les Revenants et Trépalium.