Antony de Azevedo

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Antony de Azevedo a été formé par Isabelle Renaud (Conservatoire de Bordeaux, 1999-2000) et par Jean Perimony (Ecole Jean Permiony, Paris, 2003-2006).

Au théâtre, il joue notamment sous la direction de Roger Louret dans plusieurs pièces dont Le Medecin volant de Molière (Théâtre Huguette pommier, Monclar, 2007), La Noce d’Anton Tchekhov Théâtre Huguette pommier, Monclar, 2007), Madame Marguerite de Roberto Athayde Théâtre Huguette pommier, Monclar, 2013) et sous la direction de Gerard David dans L’Echange de Paul Claudel (Théâtre du pont tournant, Bordeaux, 2003) et Les 3 sœurs d’Anton Tchekhov (Théâtre du pont tournant, Bordeaux, 2003). Il joue également dans Les Pièces de guerre d’Edward Bond, mise en scène de Gilbert Tiberghien (TNT, Manufacture de chaussures, Bordeaux, 2002), Nom de Zeus de Nicolas Lumbreras, mise en scène d’Audrey Bertheas (Pixel théâtre, Paris, 2006), Les 4 vérités de Marcel Aymé, mise en scène de Raymond Aquaviva (Théâtre de la tête d’or, Lyon, 2008 qui a été repris pour de nombreuses dates en France, en Suisse et à Monoco) ou Pièce détachée de Thierry Bunafuente, mise en scène d’Alil Vardar (Comédie de Nice, 2018).

Actuellement, il travaille sur Les 12 travers d’Hercule d’Amandine Pommier, mise en scène de Xavier Viton, qui sera créé en 2019 (Théâtre de Victoite, Bordeaux).

En tant que metteur en scène, il crée Les Fourberies de Scapin on the beach d’après Molière (La Manoque, Tonneins, 2010) et Feu la mère de madame de Georges Feydeau (Royan, 2011) dans lesquelles il est interprète.

A la télévision, il joue dans plusieurs téléfilms dont Pierre Brossolette, réalisé par Coline Serreau (2015) ou A la dérive, réalisée par Philippe Venault (2016) et dans les séries Famille d’accueil (2003, 2015) ou Mongeville (2016, 2018). Il est également dirigé par Nicolas Spire dans le court métrage Ilaria (2009).